Rétrospective

Art du Nord de l’Australie : de Kupka à Mawurndjul, conférence de Philippe Peltier

Mardi, 15 novembre 2005 à 19h00

Musée Tinguely, salle de conférence à l’étage (Vortragsaal)

En association avec le Museum der Kulturen et le Musée Tinguely, qui présentent ensemble l’exposition Rarrk – John Mawurndjul: Voyage à travers le temps en Australie de Nord (21/9/05-29/1/06), dont nous vous proposons la visite en prélude à la conférence.

Issu d’une tradition complexe et sacrée transmise de génération en génération depuis des millénaires, évoquant un univers de rêves magiques et de mythes ancestraux, l’art aborigène australien, longtemps réservé aux initiés, est de plus en plus apprécié en Occident où, depuis une vingtaine d’années, marchands et maisons de vente se l’arrachent. Art premier ? Art contemporain ? La rétrospective des peintures sur écorce de John Mawurndjul, un grand artiste aborigène dont l’oeuvre s’inspire des traditions rituelles de son clan, est la première présentée dans un musée d’art contemporain occidental. Mawurndjul est aussi le premier artiste aborigène à avoir été distingué par un grand prix d’art contemporain australien, le prix Clemenger. Le musée du Quai Branly, qui réservera à l’art aborigène une place importante, lui a confié la décoration du plafond de sa bibliothèque. Quant au Museum der Kulturen, il détient une importante sélection d’œuvres d’artistes aborigènes divers réunie pour lui dans les années 50 et 60 par le peintre Karel Kupka. Présentées elle aussi dans l’exposition, elles permettant de mieux comprendre l’évolution et la tradition de l’art figuratif aborigène à travers les siècles.

La conférence sera précédée à 17h30 d’une visite de l’exposition.