Rétrospective

L’aventure des parfums : des temples égyptiens aux temples de la consommation, par Annick Le Guérer

Jeudi, 28 septembre 2006 à 19h00

Le Centre de l’Eglise française réformée, Holbeinplatz 7, Bâle.

Tram 3, arrêt Universität.
Salle au sous-sol.

De l’Antiquité jusqu’à l’orée du XIX e siècle, le parfum fut profondément marqué par ses relations étroites avec la chair. Conçu à l’origine comme la "sueur des dieux", le sang du Christ, il était doté de très grands pouvoirs. Au fil du temps, il s’est coupé de ses fonctions religieuses et curatives. D’abord de fabrication artisanale, il s’est industrialisé et dématérialisé pour devenir un produit abstrait et un objet marketing. Face à la concentration industrielle et aux stratégies de la grande distribution, les marques de "niche" et les nouveaux indépendants" réussiront-ils à lui redonner sa richesse créative ?

Au cours de la conférence, nous pourrons sentir divers parfums thérapeutiques anciens recomposés par de grands parfumeurs.

Philosophe et anthropologue, spécialiste de l’odorat, des parfums et des odeurs, Annick le Guérer a publié : Le parfum, des origines à nos jours (Ed. Odile Jacob 2005), Les pouvoirs de l’odeur (François Bourin 1988, rééd. Odile Jacob 2002), Sur les routes de l’encens (Ed. du Garde-Temps).

Conférence suivie d’un verre.

Participation aux frais pour les non membres: 10 Fr.