Rétrospective

Le dernier amour de George Sand, par Evelyne Bloch-Dano

Jeudi, 26 mai 2011 à 19h00

Le Centre, Holbeinplatz 7, Bâle.

Journaliste au Magazine littéraire et à Marie-Claire, écrivaine, remarquable biographe, Evelyne Bloch-Dano avait déjà sorti de l’ombre la femme d’Emile Zola (Madame Zola, 1998, Grand Prix des lectrices de Elle), et la mère de Marcel Proust (Madame Proust, 2004, Prix Renaudot de l’Essai), et consacré un très beau livre à la vie d’une femme libre par excellence : Flora Tristan (2001, Prix François Billetdoux de la SCAM). Cette fois, c’est sur le destin d’un homme qu’elle se penche, l’amant, injustement tombé dans l’oubli, qui sut accompagner et épauler discrètement, pendant ses années de maturité, la romancière la plus célèbre du XIXème siècle. Le graveur Alexandre Manceau avait treize ans de moins que George Sand à leur rencontre en 1849, c’était un ami de son fils. Il vécut pendant quinze ans avec elle, jusqu’à ce que la phtisie l’emporte en 1865, lui servant non seulement d’amant, mais de secrétaire, de lecteur, de factotum, de coiffeur, de médecin, d’excitant, de calmant, « à la fois chat caressant et chien fidèle », totalement dévoué et pourtant viril, ce que ses amants célèbres, Musset ou Chopin, n’avaient jamais su être, lui apportant enfin la paix du cœur. Une très belle histoire d’amour, et une étude passionnante des rouages émotionnels sur lesquels reposent la vie d’un écrivain et la vie d’un couple… Le livre est sorti il y a quelques mois chez Grasset. Evelyne Bkoch-Dano en parlera aussi la veille à l’Alliance Française de Fribourg.

Conférence suivie d’un verre. Participation aux frais pur les non membres : 10 CHF, étudiants 5 CHF.