Agenda

Marie Curie et ses filles Irène Joliot-Curie, Eve Curie, trois destins qui ont marqué le XXème siècle

Mardi, 10 septembre 2019 à 19h00

Marie Curie et ses filles Irène Joliot-Curie, Eve Curie, trois destins qui ont marqué le XXème siècle

Conférence par Claudine Monteil

Dans la famille Curie, seule famille aux cinq prix Nobel, le courage et le talent  de Marie Curie, marque nos esprits.  Pour autant, ses filles, ont, elles aussi, marqué le XXème siècle et nous inspirent encore. Si l’aînée, Irène Joliot-Curie, a, dès l’âge de dix-sept ans, été sur les champs de bataille de la Grande guerre pour sauver des blessés à l’aide des nouveaux matériaux médicaux, elle assista sa mère dans les travaux de recherche de l’institut du radium. En 1935, elle fut avec son mari Frédéric Joliot, lauréate du prix Nobel de chimie. Première femme membre du gouvernement français en 1936, alors que les Françaises n’ont pas encore le droit de vote, elle contribue à faire progresser la condition des femmes dans son pays. Eve Curie, la cadette, plus jeune de sept ans est moins connue.  Elle fut pourtant une célébrité et retint l’attention des médias  français et internationaux, avant et pendant la deuxième guerre mondiale. La seule non scientifique de la famille, après une carrière de pianiste internationale, publie la première biographie de sa mère Madame Curie, qui devient un succès de librairie mondial. Très vite, elle change de carrière, est engagée dans la diplomatie française, dès juin 1940 par le Général de Gaulle, rencontre Churchill, est envoyée aux Etats-Unis où elle est reçue à maintes reprises par Franklin et Eleanor Roosevelt. Elle parcourt l’Amérique pour intervenir en faveur de la libération de la France. Des milliers de personnes se déplacent à chacune de ses interventions. Engagée comme correspondante de guerre pour des journaux américains, elle se rend sur les fronts d’Afrique, du Moyen-Orient, de Russie, d’Asie, rencontre Gandhi, Nehru, Chou-En-Laï, le shah d’Iran, et d’autres dirigeants. Elle publiera un ouvrage célèbre, Voyage parmi les guerriers. A son retour, elle s’engage dans le corps des volontaires féminines de la France combattante, et participe, comme lieutenant, à la campagne d’Italie et au débarquement de Provence. Après-guerre, elle fonde un journal puis occupera les plus hautes fonctions à l’OTAN, avant de s’engager, après son mariage avec un ambassadeur américain, dans la protection des enfants à l’UNICEF.

Entre les trois femmes, il y eut de l’amour, de l’affection, mais aussi des rivalités, des dissensions, en particulier politiques. Claudine Monteil, auteure de la première biographie jamais écrite sur Eve Curie (éd. Odile Jacob) racontera le parcours  plein d’aventures et riche en rebondissements entre mère et filles. Mais aussi les  entre les deux sœurs.

Claudine Monteil, diplomate honoraire, femme de lettres, historienne, est aussi issue d’une famille scientifique prestigieuse. Fille d’un mathématicien lauréat de la médaille Fields du prix Able et du prix Balzan, elle a été inspirée par l’action de sa mère, éminente chimiste française, professeur à la Sorbonne et directrice de l’Ecole Normale Supérieure.  Sa biographie sur Eve Curie (Editions Odile Jacob) est la première sur la fille cadette de Pierre et Marie Curie.

La conférence sera suivie d’un apéritif.

Entrée: CHF 15.- non membres/gratuit pour les étudiants.

Lieu de la manifestation

Le Centre de l’Église réformée française
Holbeinplatz 7, Bâle, Suisse

Chargement de la carte…