Rétrospective

Constantin Brancusi, de la préhistoire à la sculpture moderne

Jeudi, 24 septembre 2020 à 18h15

Constantin Brancusi, de la préhistoire à la sculpture moderne

Conférence par Catherine KoenigCatherine Koenig est historienne de l’art et membre de l’Alliance Française de Bâle.

Parti à pied de sa Roumanie natale, Brancusi arrive à Paris en 1904 pour rencontrer Rodin. En Roumanie, il a été paysan analphabète, berger, autodidacte brillant, élève remarqué de l’école des Beaux Arts de Budapest, premier prix de sculpture. A Paris, il cherche à retrouver la rugosité et la puissance de l’art
roumain populaire comparables à la force primitive des objets néolithiques. Se dégagent lentement ses formes personnelles : l’ovale, le disque, le cube, la croix dont les combinaisons lui permettent de révéler l’essence des choses sans jamais renier une allégeance envers la représentation épurée de la figure humaine ou animale. La
colonne sans fin érigée à Tirju Jiu inaugure une sérialité que l’on retrouve dans l’art contemporain conceptuel.

Inscription indispensable auprès de Dominique de Rougemont: presidence@af-bale.ch

Entrée non membres: CHF 15.-

Un apéritif suivra

 

Lieu de la manifestation

Le Centre de l’Église réformée française
Holbeinplatz 7, Bâle, Suisse

Chargement de la carte…