Rétrospective

Islam, Internet et Jihad par Gilles Kepel, professeur à l’Institut d’études politiques, Paris

Mercredi, 26 avril 2006 à 19h00

Aula des musées, Augustinergasse 2, Bâle.

C’est la deuxième fois que nous invitons Gilles Kepel. Sa dernière conférence à Bâle, en 2003, fut mémorable : consacrée à la crise au Moyen Orient, elle eut lieu huit jours après le début de la guerre en Irak…

Directeur du programme doctoral de l’I.E.P. sur le monde musulman, Gilles Kepel a effectué dans ce dernier de nombreux séjours et missions et y a consacré de nombreux livres souvent traduits en plusieurs langues. Sa dernière publication, Al-Quaida dans le texte (collectif, avec J.P. Milelli. P.U.F. 2005) est une anthologie des principaux textes attribués à quatre dirigeants de l’organisation terroriste islamiste : Oussama Ben Laden, Abdallah Azzam, Ayman Al-Zawahiri et Abou Moussab Al-Zarkaoui. "Il n’y aurait pas Al-Qaida sans Internet", assure-t-il.

Autres titres : Fitna : Guerre au coeur de l’islam, Ed. Gallimard 2004 (traduit en 11 langues), Chronique d’une guerre d’Orient, Ed. Gallimard 2002 (traduit en cinq langues), Jihad / Expansion et déclin de l’islamisme (Gallimard 2000, traduit en 17 langues, 2ème édition refondue et mise à jour Folio 2003), A l’Ouest d’Allah (Seuil 1994, traduit en cinq langues, rééd. coll. Points 1995), La Revanche de Dieu : Chrétiens, juifs et musulmans à la reconquête du monde (Le Seuil 1991, traduit en 20 langues, rééd. coll Points nouvelle édition augmentée 2003) …

Avec le Museum der Kulturen, Basel, l’Alliance Française de Berne, où il donnera une conférence la veille, et le soutien de l’Ambassade de France en Suisse.
A l’occasion de l’exposition Urban Islam, entre le portable et le Coran (27/1-2/7).