Rétrospective

Le Sommeil et le Rëve, par le Professeur Michel Jouvet

Mercredi, 2 février 2005 à 19h00

Zentrum für Lehre und Forschung, Hebelstrasse 20, Bâle, Kleiner Hörsaal (petite salle). Dans l’enceinte du Kantonspital.

Membre de l’Académie des sciences, médaille d’or du CNRS, le Pr. Michel Jouvet est un des grands spécialistes de la neurobiologie du rêve et du sommeil, sa passion depuis près d’un demi-siècle. L’Université de Lyon, où il a dirigé, jusqu’à sa retraite, un des plus grands laboratoires spécialisés dans ces domaine, a d’ailleurs organisé en 2003 un congrès international en son honneur : « Le paradoxe du sommeil, une histoire inachevée ». C’est Michel Jouvet, en effet, qui a découvert, en 1959, ce qu’il a appelé le « sommeil paradoxal », troisième état de fonctionnement du cerveau, entre le sommeil et l’éveil, où se produisent les rêves. C’est lui, également, qui a mis en évidence le rôle des monoamines dans les mécanismes de régulation des cycles de l’éveil et du sommeil, et les propriétés éveillantes d’une molécule (le Modafinil) qui reste aujourd’hui la plus efficace pour traiter efficacement l’hypersomnie et la narcolepsie, deux pathologies du sommeil très invalidantes.

Homme plein de fantaisie et d’humour, il a tiré deux romans de ses travaux : Le voleur de songes, paru il y a quelques mois chez Odile Jacob, et Le château des songes (1992). Avec l’ethnologue Michèle Gessain, il a également publié un « essai d’onirologie diachronique » (étude de la signification culturelle des souvenirs de rêves) : Le grenier des rêves (1997). Sans oublier les livres grand public sur ses travaux : Le sommeil et le rêve (1998), Où, quand, comment, pourquoi rêvons-nous, pourquoi dormons-nous ? (2000). Livres disponibles sur place après la conférence.

Participation aux frais pour les non membres : 10 Fr.